Vision 2030 : Décennie de l'Océan lance un nouveau processus mondial visant à définir une ambition claire et commune pour les défis Décennie de l'Océan

COI/UNESCO

Vision 2030 : Décennie de l'Océan lance un nouveau processus mondial visant à définir une ambition claire et commune pour les défis Décennie de l'Océan

Vision 2030 : Décennie de l'Océan lance un nouveau processus mondial visant à définir une ambition claire et commune pour les défis Décennie de l'Océan 1000 540 Décennie de l'Océan

Afin de renforcer l'élan en faveur des solutions fondées sur les connaissances océaniques, la Décennie des Nations unies pour les sciences de la mer au service du développement durable 2021-2030 ('Décennie de l'Océan') lance un processus de définition d'ambitions stratégiques visant à identifier une mesure commune de la réussite pour chacun des défis Décennie de l'Océan à l'horizon 2030. Ce processus aboutira à une série de livres blancs qui seront présentés lors de la conférence 2024 Décennie de l'Océan qui se tiendra à Barcelone en avril 2024.

S'appuyant sur les bases solides des 408 recommandations approuvées Actions de la Décennie et d'un réseau de coordination mondial en pleine expansion, le site Décennie de l'Océan est arrivé à un moment charnière pour l'élaboration d'une feuille de route sur mesure visant à combler les lacunes et les besoins prioritaires à l'horizon 2030.

Structuré autour des 10 défis Décennie de l'Océan , le processus Vision 2030 apportera une réponse à la question "À quoi ressemble le succès pour ces défis à la fin de la décennie ? Il fera le point sur les tendances actuelles, les lacunes et les besoins prioritaires des utilisateurs et définira des objectifs et des étapes clés pour mesurer les progrès et renforcer l'impact collectif du site Décennie de l'Océan.

"Trois ans après le lancement du site Décennie de l'Océan, nous disposons désormais d'une base solide pour tracer la voie vers le développement durable grâce à un mécanisme holistique, participatif et inclusif", a déclaré Julian Barbière, chef de la Section des politiques marines et de la coordination régionale à la Commission océanographique intergouvernementale (COI) de l'UNESCO et coordinateur mondial du site Décennie de l'Océan. "Le processus Vision 2030 contribuera à faire de 'l'océan que nous voulons' une réalité en veillant à ce que nous ayons une vision collective et pratique de la réussite pour chaque défi du site Décennie de l'Océan ."

Quels sont les objectifs du processus "Vision 2030" ?

Le processus Vision 2030 sera coordonné par la COI/UNESCO dans son rôle de coordinateur du site Décennie de l'Océan et dirigé par 10 groupes de travail d'experts, chacun dédié à un défi spécifique. Ces groupes multipartites, composés de représentants de Actions de la Décennie, de gouvernements, d'organisations intergouvernementales, du secteur privé, de communautés autochtones et locales, de professionnels de l'océan en début de carrière, d'organisations non gouvernementales, d'universités et de fondations philanthropiques, seront dirigés par deux coprésidents experts (voir ci-dessous pour la liste complète).

Pour définir une ambition stratégique globale et visionnaire, les membres détermineront les besoins des utilisateurs, les ensembles de données prioritaires, les lacunes scientifiques résiduelles, ainsi que les connaissances scientifiques, les ressources ou les infrastructures, les partenariats, le développement des capacités, les solutions technologiques et les infrastructures nécessaires pour chaque défi afin de s'assurer qu'il puisse être relevé d'ici la fin du site Décennie de l'Océan en 2030.

Grâce à des indicateurs et des méthodologies concrets, le processus Vision 2030 contribuera à l'évaluation de l'impact du site Décennie de l'Océan, identifiera les priorités en matière de mobilisation des ressources et garantira la pertinence continue des défis au fil du temps.

Le principal résultat de ce processus sera une série de livres blancs sur les dix défis, ainsi qu'un rapport de synthèse traitant des liens entre les défis. Les versions préliminaires de ces documents seront diffusées dans les mois à venir afin d'être examinées et commentées, et les versions finales seront présentées et discutées lors des "Forums de solutions scientifiques" thématiques de la conférence 2024 Décennie de l'Océan à Barcelone, offrant ainsi une plateforme mondiale permettant aux parties prenantes de s'engager, de partager leurs points de vue et de faire progresser collectivement la mise en œuvre des défis du site Décennie de l'Océan .

Participez à la transformation du site Décennie de l'Océan à l'horizon 2030 !

Un processus d'examen par les pairs des livres blancs élaborés par les groupes de travail sera lancé au début de l'année 2024. Vos idées, vos commentaires et votre expertise contribueront à façonner les ambitions stratégiques et à déterminer les étapes de chaque défi, en garantissant une approche diversifiée et inclusive. De plus amples informations seront bientôt disponibles sur le site webDécennie de l'Océan .

Participez au processus Vision 2030 et rejoignez-nous à Barcelone pour élaborer la feuille de route Décennie de l'Océan à l'horizon 2030 pour l'océan que nous voulons : inscrivez-vous ici !

Les groupes de travail et leurs coprésidents :

GT 1 Comprendre et combattre la pollution marine

GT 2 Protéger et restaurer les écosystèmes et la biodiversité

Rosemary Rayfuse (Université de Nouvelle-Galles du Sud, Australie)
Rosemary Rayfuse (Université de Nouvelle-Galles du Sud, Australie)
Vanessa Hatje (Universidade Federal da Bahia, Brésil)
Vanessa Hatje (Universidade Federal da Bahia, Brésil)
Frank E. Muller-Karger (Université de Floride du Sud, États-Unis)
Frank E. Muller-Karger (Université de Floride du Sud, États-Unis)
Aileen TAN Shau Hwai (Universiti Sains Malaysia, Malaisie)
Aileen TAN Shau Hwai (Universiti Sains Malaysia, Malaisie)

GT 3 Nourrir durablement la population mondiale

GT 4 Développer une économie océanique durable et équitable

Erik Olsen (Groupe de recherche sur le développement durable, Institut de recherche marine, Norvège)
Erik Olsen (Groupe de recherche sur le développement durable, Institut de recherche marine, Norvège)
Vera Agostini (Division des politiques et des ressources de la pêche et de l'aquaculture de la FAO, Italie)
Vera Agostini (Division des politiques et des ressources de la pêche et de l'aquaculture de la FAO, Italie)
Andrew Rhodes (Groupe de haut niveau sur l'économie durable des océans, Mexique)
Andrew Rhodes (Groupe de haut niveau sur l'économie durable des océans, Mexique)
Peter M. Haugan (Institut de recherche marine, Norvège)
Peter M. Haugan (Institut de recherche marine, Norvège)

Groupe de travail 5 : débloquer des solutions océaniques pour lutter contre le changement climatique

GT 6 Renforcer la résilience des communautés face aux risques océaniques

Carol Robinson (Université d'East Anglia, Royaume-Uni)
Carol Robinson (Université d'East Anglia, Royaume-Uni)
Christopher Sabine (Université de Hawaiʻi à Mānoa, États-Unis)
Christopher Sabine (Université de Hawaiʻi à Mānoa, États-Unis)
Nadia Pinardi (Université de Bologne, Italie)
Nadia Pinardi (Université de Bologne, Italie)
Srinivas Kumar (Centre national indien pour les services d'information océanique (INCOIS), Inde)
Srinivas Kumar (Centre national indien pour les services d'information océanique (INCOIS), Inde)

GT 7 Étendre le système mondial d'observation de l'océan

GT 8 Créer une représentation numérique de l'océan

Patricia Miloslavich (Département du changement climatique, de l'énergie, de l'environnement et de l'eau, Australie)
Patricia Miloslavich (Département du changement climatique, de l'énergie, de l'environnement et de l'eau, Australie)
Joe O'Callaghan (Oceanly Science, Nouvelle-Zélande)
Joe O'Callaghan (Oceanly Science, Nouvelle-Zélande)
Jan-Bart Calewaert (Décennie de l'Océan Bureau de coordination pour le partage des données océaniques)
Jan-Bart Calewaert (Décennie de l'Océan Bureau de coordination pour le partage des données océaniques)
Paula Cristina Sierra-Correa (Instituto de Investigaciones Marinas y Costeras José Benito Vives de Andreis, Colombie)
Paula Cristina Sierra-Correa (Instituto de Investigaciones Marinas y Costeras José Benito Vives de Andreis, Colombie)

GT 9 Compétences, connaissances et technologies pour tous

GT 10 Changer la relation de l'humanité avec l'océan

Brian Arbic (Université du Michigan, États-Unis)
Brian Arbic (Université du Michigan, États-Unis)
Edem Mahu (Géochimie marine, Université du Ghana, Ghana)
Edem Mahu (Géochimie marine, Université du Ghana, Ghana)
Diz Glithero (Canadian Ocean Literacy Coalition, Canada)
Diz Glithero (Canadian Ocean Literacy Coalition, Canada)
Nicola Bridge (Ocean Advocacy and Engagement, Ocean Conservation Trust, Royaume-Uni)
Nicola Bridge (Ocean Advocacy and Engagement, Ocean Conservation Trust, Royaume-Uni)

Pour plus d'informations, veuillez contacter
Équipe Vision 2030(vision2030@unesco.org)

***

A propos de Décennie de l'Océan:

Proclamée en 2017 par l'Assemblée générale des Nations unies, la Décennie des Nations unies pour les sciences océaniques au service du développement durable (2021-2030) (" Décennie de l'Océan") vise à stimuler la science océanique et la production de connaissances afin d'inverser le déclin de l'état du système océanique et de catalyser de nouvelles opportunités pour le développement durable de ce gigantesque écosystème marin. La vision du site Décennie de l'Océan est "la science dont nous avons besoin pour l'océan que nous voulons". Le site Décennie de l'Océan fournit un cadre de rassemblement pour les scientifiques et les parties prenantes de divers secteurs afin de développer les connaissances scientifiques et les partenariats nécessaires pour accélérer et exploiter les progrès de l'océanographie afin de parvenir à une meilleure compréhension du système océanique, et de fournir des solutions fondées sur la science pour réaliser l'Agenda 2030. L'Assemblée générale des Nations unies a chargé la Commission océanographique intergouvernementale (COI) de l'UNESCO de coordonner les préparatifs et la mise en œuvre de la Décennie.

À propos du CIO/UNESCO :

La Commission océanographique intergouvernementale de l'UNESCO (COI/UNESCO) encourage la coopération internationale dans le domaine des sciences de la mer afin d'améliorer la gestion de l'océan, des côtes et des ressources marines. La COI permet à ses 150 États membres de travailler ensemble en coordonnant des programmes de développement des capacités, d'observation et de services océaniques, d'océanographie et d'alerte aux tsunamis. Le travail de la COI contribue à la mission de l'UNESCO qui est de promouvoir le progrès de la science et de ses applications pour développer les connaissances et les capacités, clés du progrès économique et social, fondement de la paix et du développement durable.

LA DÉCENNIE DE L'OCÉAN

La science dont nous avons besoin pour l'océan que nous voulons

CONTACTEZ-NOUS

PROCHAINS ÉVÉNEMENTS

S'INSCRIRE À NOTRE LETTRE D'INFORMATION

Rejoignez #OceanDecade

Préférences en matière de protection de la vie privée

Lorsque vous visitez notre site web, celui-ci peut stocker des informations à travers votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous la forme de cookies. Vous pouvez ici modifier vos préférences en matière de protection de la vie privée. Il convient de noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir une incidence sur votre expérience de notre site web et sur les services que nous sommes en mesure d'offrir.

Pour des raisons de performance et de sécurité, nous utilisons Cloudflare
requis

Activer/désactiver le code de suivi de Google Analytics dans le navigateur

Activer / désactiver l'utilisation des polices Google dans le navigateur

Activer/désactiver l'intégration de vidéos dans le navigateur

Politique de confidentialité

Notre site web utilise des cookies, provenant principalement de services tiers. Définissez vos préférences en matière de confidentialité et/ou acceptez notre utilisation des cookies.