L'UNESCO constate que certains glaciers emblématiques du patrimoine mondial disparaîtront d'ici 2050

L'UNESCO

L'UNESCO constate que certains glaciers emblématiques du patrimoine mondial disparaîtront d'ici 2050

L'UNESCO constate que certains glaciers emblématiques du patrimoine mondial disparaîtront d'ici 2050 405 573 Décennie de l'Océan

Paris, 03 novembre 2022 - De nouvelles données de l'UNESCO mettent en évidence la fonte accélérée des glaciers dans les sites du patrimoine mondial, les glaciers d'un tiers des sites étant appelés à disparaître d'ici 2050. Mais il est encore possible de sauver les deux autres tiers, si la hausse des températures mondiales ne dépasse pas 1,5°C par rapport à la période préindustrielle. Ce sera un défi majeur pour la COP27.

50 sites du patrimoine mondial de l'UNESCO abritent des glaciers[1], ce qui représente près de 10 % de la surface glacière totale de la Terre. Parmi eux figurent notamment le plus haut (à côté du mont Everest), le plus long (en Alaska) et les derniers glaciers d'Afrique, ce qui donne un aperçu représentatif de la situation générale des glaciers dans le monde.

Mais une nouvelle étude de l'UNESCO, en partenariat avec l'UICN, montre que ces glaciers reculent à un rythme accéléré depuis 2000 en raison des émissions de CO2, qui réchauffent les températures. Ils perdent actuellement 58 milliards de tonnes de glace chaque année - soit l'équivalent de la consommation annuelle d'eau combinée de la France et de l'Espagne - et sont responsables de près de 5 % de l'élévation du niveau des mers observée à l'échelle mondiale.

Une seule solution efficace : réduire rapidement les émissions de CO2

Le rapport conclut que les glaciers d'un tiers des 50 sites du patrimoine mondial sont condamnés à disparaître d'ici 2050, quels que soient les efforts déployés pour limiter la hausse des températures. Mais il est encore possible de sauver les glaciers des deux tiers de sites restants si l'augmentation des températures ne dépasse pas 1,5°C par rapport à la période préindustrielle.

"Ce rapport est un appel à l'action. Seule une réduction rapide de nos niveaux d'émissions de CO2 peut sauver les glaciers et l'exceptionnelle biodiversité qui en dépend. La COP27 aura un rôle crucial à jouer pour aider à trouver des solutions à ce problème. L'UNESCO est déterminée à soutenir les États dans la poursuite de cet objectif", a déclaré Audrey Azoulay, directrice générale de l'UNESCO.

Outre une réduction drastique des émissions de carbone, l'UNESCO plaide pour la création d'un fonds international pour la surveillance et la préservation des glaciers. Ce fonds permettrait de soutenir des recherches approfondies, de promouvoir des réseaux d'échange entre toutes les parties prenantes et de mettre en œuvre des mesures d'alerte précoce et de réduction des risques de catastrophe.

La moitié de l'humanité dépend directement ou indirectement des glaciers comme source d'eau pour l'usage domestique, l'agriculture et l'énergie. Les glaciers sont également des piliers de la biodiversité, alimentant de nombreux écosystèmes.

"Lorsque les glaciers fondent rapidement, des millions de personnes sont confrontées à la pénurie d'eau et au risque accru de catastrophes naturelles telles que les inondations, et des millions d'autres peuvent être déplacées par l'élévation du niveau des mers qui en résulte. Cette étude souligne l'urgence de réduire les émissions de gaz à effet de serre et d'investir dans des solutions fondées sur la nature, qui peuvent contribuer à atténuer le changement climatique et permettre aux populations de mieux s'adapter à ses effets", a déclaré le Directeur général de l'UICN, Bruno Oberle.

Exemples de glaciers menacés par région

Afrique :

  • Selon les données disponibles, les glaciers de tous les sites du patrimoine mondial en Afrique auront très probablement disparu d'ici 2050, y compris le parc national du Kilimandjaro et le mont Kenya.

Asie :

  • Glaciers de Three Parallel Rivers of Yunnan Protected Areas (Chine) - n°1 de la perte de masse la plus importante par rapport à 2000 (57,2 %) et également le glacier qui fond le plus rapidement sur la liste.
  • Les glaciers du Tien-Shan occidental (Kazakhstan, Kirghizstan, Ouzbékistan) ont diminué de 27 % depuis 2000

L'Europe :

  • Glaciers des Pyrénées Mont Perdu (France, Espagne) - très probable disparition d'ici 2050
  • Glaciers des Dolomites (Italie) - très probable disparition d'ici 2050

Amérique latine :

  • Glaciers du parc national de Los Alerces (Argentine) - 2e perte de masse la plus importante par rapport à 2000 (45,6 %)
  • Les glaciers du parc national de Huascaran (Pérou) ont diminué de 15 % depuis 2000

Amérique du Nord :

  • Glaciers du parc national de Yellowstone (États-Unis d'Amérique) - disparition très probable d'ici 2050
  • Glaciers du parc national de Yosemite (États-Unis d'Amérique) - très susceptibles de disparaître d'ici 2050
  • Les glaciers du Waterton Glacier International Peace Park (Canada, États-Unis d'Amérique) ont perdu 26,5 % de leur volume en 20 ans.

Océanie :

  • Les glaciers de Te Wahipounamu - South West New Zealand (Nouvelle-Zélande) ont perdu près de 20 % de leur volume depuis 2000.
    L'UNESCO remercie l'UICN, l'ETH Zurich, l'Institut fédéral suisse de recherches sur la forêt, la neige et le paysage (WSL) et le Laboratoire d'études en géophysique et océanographie spatiales (LEGOS) du Centre national français de la recherche scientifique (CNRS) pour leur contribution à cette étude.

Télécharger le rapport de l'UNESCO

***

Pour plus d'informations, veuillez contacter François Wibaux, Service de presse de l'UNESCO, f.wibaux@unesco.org

________________________________________
[1] Un total de 18 600 glaciers a été identifié sur ces 50 sites, couvrant environ 66 000 km2.

LA DÉCENNIE DE L'OCÉAN

La science dont nous avons besoin pour l'océan que nous voulons

CONTACTEZ-NOUS

PROCHAINS ÉVÉNEMENTS

S'INSCRIRE À NOTRE LETTRE D'INFORMATION

Rejoignez #OceanDecade

Préférences en matière de protection de la vie privée

Lorsque vous visitez notre site web, celui-ci peut stocker des informations à travers votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous la forme de cookies. Vous pouvez ici modifier vos préférences en matière de protection de la vie privée. Il convient de noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir une incidence sur votre expérience de notre site web et sur les services que nous sommes en mesure d'offrir.

Pour des raisons de performance et de sécurité, nous utilisons Cloudflare
requis

Activer/désactiver le code de suivi de Google Analytics dans le navigateur

Activer / désactiver l'utilisation des polices Google dans le navigateur

Activer/désactiver l'intégration de vidéos dans le navigateur

Politique de confidentialité

Notre site web utilise des cookies, provenant principalement de services tiers. Définissez vos préférences en matière de confidentialité et/ou acceptez notre utilisation des cookies.