Seabed 2030 annonce une augmentation des données océaniques équivalente à la taille de l'Europe et un nouveau partenariat majeur lors de la conférence des Nations unies sur les océans.

Fonds marins 2030

Seabed 2030 annonce une augmentation des données océaniques équivalente à la taille de l'Europe et un nouveau partenariat majeur lors de la conférence des Nations unies sur les océans.

Seabed 2030 annonce une augmentation des données océaniques équivalente à la taille de l'Europe et un nouveau partenariat majeur lors de la conférence des Nations unies sur les océans. 1010 505 Décennie de l'Océan

Le projet Seabed 2030 de la Nippon Foundation-GEBCO, un effort international visant à cartographier l'ensemble des fonds marins de la planète, a annoncé une augmentation des données océaniques équivalente à la taille de l'Europe.

Le dernier chiffre de la grille GEBCO s'élève maintenant à 23,4 %, ce qui reflète une augmentation de 10,1 millions de kilomètres carrés de nouvelles données bathymétriques par rapport au chiffre de l'année dernière. Cette augmentation équivaut à une zone de la taille de l'Europe, et légèrement plus grande que le Sahara - le plus grand désert chaud de la planète.

Seabed 2030 est un projet de collaboration entre la Nippon Foundation et la Carte générale bathymétrique des océans (GEBCO), qui vise à inspirer la cartographie complète des océans du monde d'ici 2030 et à compiler toutes les données bathymétriques dans la carte océanique GEBCO, disponible gratuitement. La GEBCO est un programme conjoint de l'Organisation hydrographique internationale (OHI) et de la Commission océanographique intergouvernementale de l'UNESCO (COI-UNESCO). C'est la seule initiative ayant pour mandat de cartographier l'ensemble des fonds marins.

Ce dernier chiffre a été annoncé par M. Mitsuyuki Unno, directeur exécutif de la Nippon Foundation, lors de l'événement parallèle officiel de Seabed 2030 à la deuxième conférence des Nations unies sur les océans, qui s'est tenue à Lisbonne. Seabed 2030 a été lancé il y a cinq ans lors de la toute première conférence des Nations unies sur les océans à New York.

M. Unno a déclaré : "En cinq ans seulement, Seabed 2030 a ouvert la voie en matière de cartographie des océans en permettant de cartographier 23,4 % des fonds marins à haute résolution.

"Bien qu'elle couvre plus de 70 % de la planète, notre connaissance de ce qui se trouve sous la surface bleue est très limitée. Sans ces informations cruciales, nous ne pouvons pas envisager un avenir durable. Une carte complète des fonds marins est l'outil manquant qui nous permettra de relever certains des défis environnementaux les plus pressants de notre époque, notamment le changement climatique et la pollution marine. Elle nous permettra de préserver l'avenir de la planète".

Une carte complète des fonds marins est nécessaire pour une multitude de raisons, notamment pour l'avenir de l'humanité. L'océan est le moteur des systèmes mondiaux qui rendent la Terre habitable pour nous - l'oxygène, l'eau potable, une grande partie de notre alimentation et le climat sont en définitive régulés et fournis par la mer. La topographie du fond des océans permet également d'identifier les dangers sous-marins et de contribuer à la gestion durable des ressources marines et au développement des infrastructures.

Jamie McMichael-Phillips, directeur du projet Seabed 2030, s'est félicité de l'augmentation des données : "Il est encourageant de constater cette croissance des données bathymétriques malgré les difficultés auxquelles est confrontée la cartographie des océans, qui ont indéniablement été exacerbées par la pandémie.

“As we make headway with the Ocean Decade, we look forward to accelerating our efforts to recoup time and effort lost last year. The progress we have made since 2017 is commendable, but we are mindful of the task still ahead – and eager to realise it.”

The Ocean Decade – of which Seabed 2030 is a flagship programme – is a major initiative by the UN to mobilise governments, the private sector, scientists, and civil society to co-design and co-deliver transformative knowledge-led actions to reverse the decline in the health of the ocean and make a change in the sustainable management of the marine environment. IOC-UNESCO is the UN body tasked with leading the implementation of the Ocean Decade.

“The Ocean Decade is about closing the persistent knowledge gaps we face in the ocean community once and for all, because we cannot manage what we cannot measure. Mapping the seafloor is at the basis, at the root, of this effort. The sine qua non for creating fail-safe, inclusive, and protective mechanisms for sustainable cohabitation between society and nature within the deep ocean – our last frontier,” said Mr Ariel Troisi, Chair of IOC-UNESCO.

Lors de l'événement parallèle, Seabed 2030 a également annoncé un nouveau partenariat majeur avec la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) des États-Unis. Seabed 2030 recherche activement des partenariats afin de rassembler toutes les données existantes sur la carte définitive de la GEBCO et d'identifier les zones pour lesquelles il n'existe pas de données afin d'informer les futures expéditions de cartographie.

La mission de la NOAA est de comprendre et de prévoir l'évolution de notre environnement, des grands fonds marins à l'espace extra-atmosphérique, et de gérer et conserver les ressources côtières et marines des États-Unis. L'agence fait partie du ministère américain du commerce et joue un rôle de premier plan dans l'élaboration des politiques internationales en matière d'océan, de pêche, de climat, d'espace et de météo.

Signé par le responsable des partenariats de Seabed 2030, M. Stephen Hall, et le Dr Rick Spinrad, au nom de la NOAA, le protocole d'accord formalise la collaboration qui a déjà commencé entre les deux parties. Il permettra également d'élargir considérablement notre compréhension de l'océan mondial.

L'engagement de M. Spinrad au sein de la NOAA remonte à 2003, lorsqu'il a été à la tête de son service océanique national pendant deux ans, et à la tête de son bureau de recherche océanique et atmosphérique pendant sept ans. Il a occupé le poste de scientifique en chef de 2014 à 2016, avant d'être nommé l'année dernière par le président américain Joseph Biden au poste de sous-secrétaire au commerce pour les océans et l'atmosphère, qui inclut la fonction d'administrateur de la NOAA.

"L'océan couvre plus de 70 % de la planète", a déclaré le Dr Spinrad. "Avec le développement de nouveaux outils et technologies pour cartographier et mesurer son fond, nous avons une meilleure capacité à comprendre sa structure physique, et la vie qu'il soutient, et donc à mieux comprendre l'ensemble de notre planète. Ces connaissances peuvent nous aider à prendre de meilleures décisions, plus durables, à l'échelle locale, nationale et mondiale."

M. Hall a déclaré : "Nous sommes ravis d'annoncer notre dernier partenariat avec la NOAA. L'expertise offerte par cette institution bien établie et ses scientifiques jouera un rôle inestimable pour nous rapprocher de la ligne d'arrivée.

"Nous avons l'intention de nous mettre au travail dans les délais impartis et la signature de cet important protocole d'accord lors de notre événement ici à Lisbonne en est la preuve. Chaque minute compte."

Toutes les données collectées et partagées dans le cadre du projet Seabed 2030 sont incluses dans la grille mondiale GEBCO, disponible gratuitement. Il s'agit du jeu de données bathymétriques le plus complet sur les fonds marins du monde.

Pour les demandes de renseignements des médias, veuillez contacter
Pegah Souri
pegah.souri@shearwater.global | +44 7951 581707

***

À propos de l'UNESCO-COI :

La Commission océanographique intergouvernementale de l'UNESCO (UNESCO-COI) encourage la coopération internationale dans le domaine des sciences de la mer afin d'améliorer la gestion de l'océan, des côtes et des ressources marines. La COI permet à ses 150 États membres de travailler ensemble en coordonnant des programmes de développement des capacités, d'observation et de services océaniques, d'océanographie et d'alerte aux tsunamis. Le travail de la COI contribue à la mission de l'UNESCO qui est de promouvoir le progrès de la science et de ses applications pour développer les connaissances et les capacités, clés du progrès économique et social, fondement de la paix et du développement durable.

A propos de Décennie de l'Océan:

Proclamée en 2017 par l'Assemblée générale des Nations unies, la Décennie des Nations unies pour les sciences océaniques au service du développement durable (2021-2030) (" Décennie de l'Océan") vise à stimuler la science océanique et la production de connaissances afin d'inverser le déclin de l'état du système océanique et de catalyser de nouvelles opportunités pour le développement durable de ce gigantesque écosystème marin. La vision du site Décennie de l'Océan est "la science dont nous avons besoin pour l'océan que nous voulons". Le site Décennie de l'Océan fournit un cadre de rassemblement pour les scientifiques et les parties prenantes de divers secteurs afin de développer les connaissances scientifiques et les partenariats nécessaires pour accélérer et exploiter les progrès de l'océanographie afin de parvenir à une meilleure compréhension du système océanique et d'apporter des solutions fondées sur la science pour réaliser l'Agenda 2030. L'Assemblée générale des Nations unies a chargé la Commission océanographique intergouvernementale (COI) de l'UNESCO de coordonner les préparatifs et la mise en œuvre de la Décennie.

LA DÉCENNIE DE L'OCÉAN

La science dont nous avons besoin pour l'océan que nous voulons

CONTACTEZ-NOUS

PROCHAINS ÉVÉNEMENTS

S'INSCRIRE À NOTRE LETTRE D'INFORMATION

Rejoignez #OceanDecade

Préférences en matière de protection de la vie privée

Lorsque vous visitez notre site web, celui-ci peut stocker des informations à travers votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous la forme de cookies. Vous pouvez ici modifier vos préférences en matière de protection de la vie privée. Il convient de noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir une incidence sur votre expérience de notre site web et sur les services que nous sommes en mesure d'offrir.

Pour des raisons de performance et de sécurité, nous utilisons Cloudflare
requis

Activer/désactiver le code de suivi de Google Analytics dans le navigateur

Activer / désactiver l'utilisation des polices Google dans le navigateur

Activer/désactiver l'intégration de vidéos dans le navigateur

Politique de confidentialité

Notre site web utilise des cookies, provenant principalement de services tiers. Définissez vos préférences en matière de confidentialité et/ou acceptez notre utilisation des cookies.