Le programme Challenger 150 célèbre la publication de sa première étude régionale couvrant l'Atlantique central et l'Atlantique Sud

Challenger 150

Le programme Challenger 150 célèbre la publication de sa première étude régionale couvrant l'Atlantique central et l'Atlantique Sud

Le programme Challenger 150 célèbre la publication de sa première étude régionale couvrant l'Atlantique central et l'Atlantique Sud 1067 658 Décennie de l'océan

Le programme Challenger 150 a le plaisir d'annoncer la publication de son premier bilan régional de l'état des connaissances sur les grands fonds marins de l'Atlantique central et méridional. Le rapport publié Review of the Central and South Atlantic Shelf and Deep-Sea Benthos : Science, Policy, and Management (Examen du plateau continental et du benthos des grands fonds de l'Atlantique central et méridional : science, politique et gestion) représente la synthèse la plus complète à ce jour de certains des espaces océaniques les moins explorés au monde.

Le programme Challenger 150 est une coopérative mondiale dont la mission est de cartographier la vie dans les grands fonds marins et de fournir des données scientifiques pour soutenir le développement durable. Le programme comprend 12 groupes de travail régionaux qui rassemblent des chercheurs actifs dans des bassins océaniques spécifiques afin de coordonner la recherche, de hiérarchiser les domaines d'étude et de renforcer les capacités. Cette étude est le fruit des travaux du groupe de travail sur la recherche scientifique régionale dans l'Atlantique central et méridional, coprésidé par Kirsty McQuaid (Afrique du Sud) et Maila Guilhon (Brésil).

L'étude, dirigée par le Dr Amelia Bridges de l'université de Plymouth, a réuni 45 co-auteurs de 18 pays et a abouti à 6 recommandations consensuelles communautaires pour ceux qui envisagent la recherche et/ou la gestion dans la région. Combinant des analyses qualitatives et quantitatives, l'étude a identifié des zones océaniques particulièrement sous-échantillonnées, notamment le golfe de Guinée, la marge nord-est de l'Amérique du Sud et tous les grands États et territoires océaniques.

Cette étude est la première d'une série d'études prévues par chacun des 12 groupes de travail régionaux. L'objectif de ces études est de fournir des connaissances de base essentielles pour la région, d'identifier les lacunes en matière de connaissances et de servir de plate-forme précieuse pour planifier les recherches futures.

Le programme Challenger 150 est soutenu par la Deep Ocean Stewardship Initiative et ses projets membres. Parallèlement aux groupes de travail régionaux, Challenger 150 soutient des groupes de travail techniques axés sur l'élaboration de normes en matière de méthodes et de mesures, qui sont essentielles pour fournir un ensemble de données qui servira de base à l'élaboration de modèles d'écosystèmes permettant d'évaluer les impacts cumulatifs.

LA DÉCENNIE DE L'OCÉAN

La science dont nous avons besoin pour l'océan que nous voulons

CONTACTEZ-NOUS

PROCHAINS ÉVÉNEMENTS

S'INSCRIRE À NOTRE LETTRE D'INFORMATION

Rejoignez #OceanDecade

Préférences en matière de protection de la vie privée

Lorsque vous visitez notre site web, celui-ci peut stocker des informations à travers votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous la forme de cookies. Vous pouvez ici modifier vos préférences en matière de protection de la vie privée. Il convient de noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir une incidence sur votre expérience de notre site web et sur les services que nous sommes en mesure d'offrir.

Pour des raisons de performance et de sécurité, nous utilisons Cloudflare
requis

Activer/désactiver le code de suivi de Google Analytics dans le navigateur

Activer / désactiver l'utilisation des polices Google dans le navigateur

Activer/désactiver l'intégration de vidéos dans le navigateur

Politique de confidentialité

Notre site web utilise des cookies, provenant principalement de services tiers. Définissez vos préférences en matière de confidentialité et/ou acceptez notre utilisation des cookies.