Un nouvel accord stimule la collaboration scientifique vitale dans le Pacifique

COI-UNESCO

Un nouvel accord stimule la collaboration scientifique vitale dans le Pacifique

Un nouvel accord stimule la collaboration scientifique vitale dans le Pacifique 1920 1080 Décennie de l'Océan

Un nouvel accord entre la Commission océanographique intergouvernementale de l'UNESCO (COI-UNESCO) et la principale organisation scientifique et technique de la région du Pacifique, la Communauté du Pacifique (CPS), renforcera la collaboration en matière d'océanographie pour le plus grand océan du monde.

Couvrant des domaines tels que les systèmes d'alerte précoce et la réduction des risques, la connaissance de l'océan et le développement des capacités, l'accord stimulera l'action dans le domaine de l'océanographie dans le Pacifique et renforcera la collaboration pour la mise en œuvre de la Décennie des Nations unies pour l'océanographie au service du développement durable.

L'accord a été signé lors d'une manifestation officielle organisée en marge de la Conférence des Nations Unies sur les océans par la Communauté du Pacifique (CPS) et le Secrétariat du Programme régional océanien de l'environnement (SPREP) et coorganisée par la COI et l'UNESCO. Les intervenants ont présenté les solutions du Pacifique pour la préservation des océans et ont insisté sur la nécessité d'agir d'urgence pour préserver la santé des océans face à la triple menace des impacts du changement climatique, de la perte de biodiversité et de la pollution.

S'exprimant lors de l'événement parallèle, le directeur général adjoint de la Communauté du Pacifique, Cameron Driver, a déclaré : "Ce nouvel accord avec la COI-UNESCO est un exemple de la façon dont la CPS a renforcé ses partenariats pour prendre des mesures visant à renforcer l'océanographie, à accroître la coopération avec des experts internationaux pour compléter les capacités propres du Pacifique et à répondre aux besoins exprimés par nos membres."

Vladimir Ryabinin, secrétaire exécutif de la COI-UNESCO, a déclaré : "Le Pacifique est à l'avant-garde du changement climatique et océanique. La seule façon de s'en sortir est d'agir sur la base des connaissances, des connaissances qui sont conçues et mises en œuvre conjointement avec les réseaux d'experts du Pacifique, les communautés autochtones et les gouvernements de la Communauté du Pacifique. L'UNESCO est heureuse de contribuer à la réalisation de cet objectif dans le cadre du site Décennie de l'Océan 2021-2030."

La Conférence des Nations unies sur les océans 2022 a vu les dirigeants du Pacifique souligner le rôle central que joue l'océan dans la région pour ses habitants et son avenir. La conférence a également entendu les appels des scientifiques du Pacifique à mettre fin à la "science parachute" et à renforcer les capacités scientifiques océaniques à long terme dans la région.

Jerome Aucan, chef du Centre des sciences océaniques de la Communauté du Pacifique (PCCOS), a déclaré que "cet accord rationalisera la collaboration dans le domaine des sciences océaniques dans la région et nous permettra de continuer à renforcer les capacités dans ce domaine dans le Pacifique."

Dans le cadre de cet accord, un responsable de programme COI-UNESCO pour la réduction des risques de catastrophe et l'alerte aux tsunamis sera accueilli à la Communauté du Pacifique (CPS), afin de gérer les systèmes d'alerte précoce pour les risques marins, la réduction des risques de catastrophe et les projets relatifs aux tsunamis, qui seront développés en tant que ressources vitales pour l'une des régions du monde les plus sujettes aux catastrophes.

L'accord renforce également les travaux en cours sur la connaissance des océans dans la région, qui visent à développer et à encourager la compréhension et l'étude des océans dans le Pacifique.

L'océan est la plus grande ressource de la région Pacifique et, alors que les pays et territoires insulaires du Pacifique ont demandé, lors de la conférence des Nations unies sur les océans, une augmentation des investissements pour préserver la santé des océans, cet accord renforce la capacité de la région à entreprendre des recherches océanographiques essentielles pour garantir un océan sain, productif, résilient et sûr pour tous.

***

A propos de la COI-UNESCO :

La Commission océanographique intergouvernementale de l'UNESCO (COI-UNESCO) encourage la coopération internationale dans le domaine des sciences de la mer afin d'améliorer la gestion de l'océan, des côtes et des ressources marines. La COI permet à ses 150 États membres de travailler ensemble en coordonnant des programmes de développement des capacités, d'observation et de services océaniques, d'océanographie et d'alerte aux tsunamis. Le travail de la COI contribue à la mission de l'UNESCO qui est de promouvoir le progrès de la science et de ses applications pour développer les connaissances et les capacités, clés du progrès économique et social, fondement de la paix et du développement durable.

A propos de Décennie de l'Océan:

Proclamée en 2017 par l'Assemblée générale des Nations unies, la Décennie des Nations unies pour les sciences océaniques au service du développement durable (2021-2030) (" Décennie de l'Océan") vise à stimuler la science océanique et la production de connaissances afin d'inverser le déclin de l'état du système océanique et de catalyser de nouvelles opportunités pour le développement durable de ce gigantesque écosystème marin. La vision du site Décennie de l'Océan est "la science dont nous avons besoin pour l'océan que nous voulons". Le site Décennie de l'Océan fournit un cadre de rassemblement pour les scientifiques et les parties prenantes de divers secteurs afin de développer les connaissances scientifiques et les partenariats nécessaires pour accélérer et exploiter les progrès de l'océanographie afin de parvenir à une meilleure compréhension du système océanique, et de fournir des solutions fondées sur la science pour réaliser l'Agenda 2030. L'Assemblée générale des Nations unies a chargé la Commission océanographique intergouvernementale (COI) de l'UNESCO de coordonner les préparatifs et la mise en œuvre de la Décennie.

À propos de la Communauté du Pacifique (CPS) :

La Communauté du Pacifique (CPS ) est la principale organisation scientifique et technique de la région Pacifique, fière de soutenir le développement depuis 1947. Nous sommes une organisation internationale de développement détenue et dirigée par nos 27 pays et territoires membres.

La Communauté du Pacifique soutient le développement durable en appliquant une approche de la science, de la recherche et de la technologie centrée sur l'être humain à l'ensemble des objectifs de développement durable (ODD). Nous servons nos membres en tissant et en exploitant les liens entre le climat, l'océan, la terre, la culture, les droits et la bonne gouvernance, par le biais de partenariats de confiance, en investissant dans les populations du Pacifique et en comprenant les contextes du Pacifique.

LA DÉCENNIE DE L'OCÉAN

La science dont nous avons besoin pour l'océan que nous voulons

CONTACTEZ-NOUS

PROCHAINS ÉVÉNEMENTS

S'INSCRIRE À NOTRE LETTRE D'INFORMATION

Rejoignez #OceanDecade

Préférences en matière de protection de la vie privée

Lorsque vous visitez notre site web, celui-ci peut stocker des informations à travers votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous la forme de cookies. Vous pouvez ici modifier vos préférences en matière de protection de la vie privée. Il convient de noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir une incidence sur votre expérience de notre site web et sur les services que nous sommes en mesure d'offrir.

Pour des raisons de performance et de sécurité, nous utilisons Cloudflare
requis

Activer/désactiver le code de suivi de Google Analytics dans le navigateur

Activer / désactiver l'utilisation des polices Google dans le navigateur

Activer/désactiver l'intégration de vidéos dans le navigateur

Politique de confidentialité

Notre site web utilise des cookies, provenant principalement de services tiers. Définissez vos préférences en matière de confidentialité et/ou acceptez notre utilisation des cookies.