Le Congrès international de l'aquarium 2022 renforce le rôle des aquariums, des musées et des zoos dans le mouvement mondial de la Décennie des océans.

COI-UNESCO

Le Congrès international de l'aquarium 2022 renforce le rôle des aquariums, des musées et des zoos dans le mouvement mondial de la Décennie des océans.

Le Congrès international de l'aquarium 2022 renforce le rôle des aquariums, des musées et des zoos dans le mouvement mondial de la Décennie des océans. 881 583 Décennie de l'océan

Le 11e congrès international des aquariums (IAC), qui s'est tenu à l'aquarium Nausicaá de Boulogne-sur-Mer, en France, a rassemblé 500 participants de l'ensemble du secteur qui ont discuté des priorités d'action dans le cadre de la Décennie des Nations unies pour l'océanologie au service du développement durable.

Chaque année, jusqu'à 700 millions de personnes visitent des aquariums, des musées et des zoos dans le monde, soit près d'un dixième de la population mondiale. Non seulement ces établissements jouent un rôle important dans la recherche et la conservation marines, mais ils contribuent également à éduquer le public sur des questions environnementales essentielles.

L'IAC, avec le soutien de l'International Aquarium Network (IAN), s'est déroulé du 31 octobre au 3 novembre 2022 à l'Aquarium Nausicaá (Boulogne-sur-Mer, France), qui est le plus grand aquarium d'Europe. L'événement a abouti à une déclaration finale dans laquelle les représentants des aquariums se sont engagés "à sensibiliser et à mobiliser leurs publics en faveur de l'océan" en tant que "lieux privilégiés de la culture scientifique". Les participants ont souligné leur engagement dans l'Agenda 2030 pour le développement durable, notamment à travers la Décennie des Nations unies pour les sciences océaniques au service du développement durable, notant que leurs activités portent sur plusieurs objectifs de développement durable (ODD) : l'éducation, les partenariats, l'innovation, la croissance économique, la durabilité, l'action climatique ainsi que la santé et la résilience des océans.

Dans ce contexte, pendant le CIA, 15 représentants d'aquariums se sont réunis pour une réunion du groupe de travail des aquariums, des musées et des zoos sur la Décennie des océans. Au cours de cette session, Elizabeth Stephenson, du New England Aquarium (États-Unis), a parlé du travail du Marine Conservation Action Fund (MCAF), qui a financé 200 projets dans plus de 60 pays depuis 1999, et du projet Ripple Effect, qui est une source d'inspiration. Alistair Dove, de l'aquarium de Géorgie (États-Unis), a présenté le nouveau centre de collaboration Ocean Visions - UN Decade Collaborative Centre for Ocean-Climate Solutions (OV - UN DCC), une contribution importante codirigée par Ocean Visions, Georgia Tech et l'aquarium de Géorgie.

Les échanges qui ont suivi ont porté sur la meilleure façon d'exploiter les ressources collectives des membres du groupe de travail pour faire progresser la conservation à différents niveaux géographiques, par exemple en concevant des actions de la Décennie pour améliorer les connaissances des gens, les inciter à agir, promouvoir et créer des changements pour mieux se connecter à l'océan.

"Les aquariums sont des lieux d'échange - le pont entre la science et la société. Grâce à la Décennie des océans, j'ai bon espoir que ce groupe de travail puisse s'appuyer sur l'interface science - politique - société et contribuer à l'améliorer", a déclaré Philippe Vallette, président de l'IAN et ancien directeur général de Nausicaá. Il copréside le groupe de travail aux côtés de Kim McIntyre, directeur exécutif de l'Aquarium Conservation Partnership. "J'ai hâte de collaborer avec des partenaires du monde entier pour concrétiser la vision de "la science dont nous avons besoin pour l'océan que nous voulons"."

Un point important soulevé par les participants concernait la relation entre les aquariums et les visiteurs, et le partage des connaissances entre ces deux groupes. L'objectif est d'aller au-delà d'un processus à sens unique dans lequel le public reçoit des informations de la part d'experts, et de passer à une relation dynamique à double sens.

Le groupe de travail a également été annoncé lors des sessions plénières du Congrès les 31 octobre et 3 novembre par Philippe Vallette. Une invitation ouverte a été lancée aux aquariums, musées et zoos intéressés à participer au groupe.

La deuxième réunion du groupe de travail des aquariums, musées et zoos de la Décennie des océans est prévue en décembre 2022.

Pour plus d'informations, veuillez contacter :
Équipe de communication de la Décennie des Océans(oceandecade.comms@unesco.org)

Crédit photo: Nausicaá

***

À propos de la Décennie de l'océan :

Proclamée en 2017 par l'Assemblée générale des Nations unies, la Décennie des Nations unies pour l'océanologie au service du développement durable (2021-2030) ("la Décennie de l'océan") vise à stimuler l'océanologie et la production de connaissances afin d'inverser le déclin de l'état du système océanique et de catalyser de nouvelles possibilités de développement durable de cet immense écosystème marin. La vision de la Décennie de l'océan est "la science dont nous avons besoin pour l'océan que nous voulons". La Décennie de l'océan fournit un cadre de rassemblement pour les scientifiques et les parties prenantes de divers secteurs afin de développer les connaissances scientifiques et les partenariats nécessaires pour accélérer et exploiter les progrès de l'océanographie afin de parvenir à une meilleure compréhension du système océanique et de fournir des solutions scientifiques pour réaliser l'Agenda 2030. L'Assemblée générale des Nations unies a chargé la Commission océanographique intergouvernementale (COI) de l'UNESCO de coordonner les préparatifs et la mise en œuvre de la Décennie.

LA DÉCENNIE DE L'OCÉAN

La science dont nous avons besoin pour l'océan que nous voulons

CONTACTEZ-NOUS

PROCHAINS ÉVÉNEMENTS

S'INSCRIRE À NOTRE LETTRE D'INFORMATION

Rejoignez #OceanDecade

Préférences en matière de protection de la vie privée

Lorsque vous visitez notre site web, celui-ci peut stocker des informations à travers votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous la forme de cookies. Vous pouvez ici modifier vos préférences en matière de protection de la vie privée. Il convient de noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir une incidence sur votre expérience de notre site web et sur les services que nous sommes en mesure d'offrir.

Pour des raisons de performance et de sécurité, nous utilisons Cloudflare
requis

Activer/désactiver le code de suivi de Google Analytics dans le navigateur

Activer / désactiver l'utilisation des polices Google dans le navigateur

Activer/désactiver l'intégration de vidéos dans le navigateur

Politique de confidentialité

Notre site web utilise des cookies, provenant principalement de services tiers. Définissez vos préférences en matière de confidentialité et/ou acceptez notre utilisation des cookies.