Stratégies intelligentes face au climat pour développer la résilience des pêcheries artisanales dans les aires marines protégées de la Méditerranée

COI/UNESCO

Stratégies intelligentes face au climat pour développer la résilience des pêcheries artisanales dans les aires marines protégées de la Méditerranée

Stratégies intelligentes face au climat pour développer la résilience des pêcheries artisanales dans les aires marines protégées de la Méditerranée 1000 600 Ocean Decade

Avec plus de 40 % de la population mondiale vivant à moins de 100 km des côtes - une tendance à la hausse - et de plus en plus exposée aux risques climatiques, des solutions d'adaptation urgentes et innovantes sont nécessaires pour faire face aux nombreux et divers défis auxquels sont confrontées les communautés et les écosystèmes dans ces zones. Grâce à un appel à candidatures lancé conjointement par le Fonds AXA pour la Recherche et la Commission Océanographique Intergouvernementale de l'UNESCO dans le cadre du site Décennie de l'Océan, sept projets de recherche postdoctorale novateurs ont été approuvés dans le cadre du site Décennie de l'Océan et renforceront les interventions scientifiques pour la préservation et la résilience des moyens de subsistance côtiers.

Marina Sanz-Martín, océanographe et experte en écologie du changement climatique, est l'une des sept lauréates de la bourse postdoctorale conjointe Fonds AXA pour la recherche - COI/UNESCO (Programme Vicenç Mut, CAIB). L'objectif de son projet de recherche - CLISSARTES (CLImate-Smart Strategies to develop resilience of ARTisanal fisheriES in Mediterranean Marine Protected Areas) - lancé en septembre 2022 est d'analyser le risque climatique des écosystèmes marins dans les aires marines protégées (AMP) de la Méditerranée et le service qu'elles soutiennent pour développer des stratégies visant à accroître la résilience des communautés de pêcheurs.

"Mes recherches sur l'écologie du climat, les réponses de la biodiversité et l'océanographie se concentrent sur la vulnérabilité des ressources halieutiques face à l'évolution des écosystèmes", explique Marina. "Grâce à différentes approches de l'écologie du changement climatique, y compris l'utilisation de la vélocité du climat, nous pouvons suivre et prédire les déplacements des espèces en réponse au réchauffement et contribuer à trouver des solutions aux défis auxquels l'océan est confronté."

L'océan est de plus en plus menacé par le changement climatique, comme en témoignent les variations de température, l'acidification et l'élévation du niveau de la mer. "Ces multiples facteurs de stress affectent la santé des écosystèmes marins, mettant en péril la vie et les moyens de subsistance des communautés côtières qui dépendent de la pêche et d'autres services marins", prévient-elle. "Des études ont montré que les AMP peuvent atténuer les effets néfastes du changement climatique sur les écosystèmes marins, soutenir la pêche à petite échelle et restaurer les stocks surexploités."

Les AMP sont des zones géographiquement distinctes pour lesquelles des objectifs de protection sont fixés. Elles constituent un système connecté à l'échelle mondiale pour la sauvegarde de la biodiversité et le maintien de la santé des écosystèmes marins et de la fourniture de services écosystémiques.[1]

Une évaluation menée par le Centre d'activités régionales pour les aires spécialement protégées (CAR/ASP) et le Réseau méditerranéen des aires protégées (MedPAN) a démontré que 8,33 % de la mer Méditerranée était officiellement désignée comme statut protégé en 2020.[2] Les informations sur l'exposition au risque climatique de la biodiversité marine et des solutions basées sur les océans dans ces zones restent toutefois rares.

De même, les stratégies de conception et de gestion des AMP manquent de perspectives climatiques à moyen et long terme. Les stratégies de coût et d'investissement nécessitent des données et des connaissances pour développer des plans d'adaptation afin de mieux protéger les environnements côtiers et de prévenir les dommages climatiques, à la fois à court et à long terme.

Au cours de sa bourse de deux ans du Fonds AXA pour la recherche à l'Institut espagnol d'océanographie, Conseil national espagnol de la recherche (IEO - CSIC), le Dr Sanz-Martín s'efforcera de combler les lacunes en matière de connaissances sur les AMP en mer Méditerranée. Elle évaluera l'exposition au risque climatique, la connectivité entre les AMP, la vulnérabilité des espèces de pêche commerciale dans ces zones et les coûts socio-économiques associés.

Elle identifiera également les zones potentielles d'atténuation du changement climatique qui jouent un rôle de refuge climatique, les zones où les espèces envahissantes sont susceptibles d'augmenter en raison des niches vides des espèces migratrices climatiques et les zones où les mouvements d'espèces entre d'autres régions augmentent.

Her research will be most relevant to the achievement of Ocean Decade Challenges 2 and 5, which aim to protect and restore ecosystems and biodiversity, and unlock ocean-based solutions to climate change, respectively.[3]

Depuis le lancement du projet, Marina a été récompensée pour sa présentation très intéressante sur le changement climatique et la résilience en mer Méditerranée lors de la conférence scientifique annuelle (ASC) du Conseil international pour l'exploration de la mer (CIEM) à Dublin, en Irlande. Elle et son équipe sont également sur le point de publier une nouvelle étude dans laquelle ils identifient des changements surprenants et inattendus dans un grand nombre d'espèces ciblées par la pêche qui suivent la vélocité du climat dans la Méditerranée occidentale. Au cours des prochains mois, elle présentera également ses travaux lors de trois conférences différentes : le 5e symposium international sur les effets du changement climatique sur l'océan mondial à Bergen, en Norvège ; le symposium international sur les impacts humains sur la connectivité fonctionnelle marine à Sesimbra, au Portugal ; et la conférence sur les sciences aquatiques (ASLO) à Palma, en Espagne, où elle coordonnera une session sur la gestion intelligente du climat.

Depuis le début de la bourse du Fonds de recherche AXA, Marina a également participé à deux cours sur les outils d'apprentissage automatique et la productivité scientifique, a assisté à des réunions avec le coordinateur de l'Assemblée sur le climat et des décideurs du secteur de la pêche dans les îles Baléares, et a donné différents séminaires liés à son domaine de recherche. Son équipe a présenté la bourse AXA à l'Institut espagnol d'océanographie et lors du IXe Congrès international d'agroécologie, dans la session "Semer des initiatives ayant un potentiel de transformation dans le secteur de la pêche". Ils ont donné trois conférences et des ateliers pratiques à des adolescents dans des lycées afin de les intéresser au changement climatique, à la nécessité de trouver des solutions basées sur l'océan et à la promotion de la résilience sociale face au changement climatique.

Selon le Groupe de haut niveau pour une économie durable des océans, "une approche intégrée, intelligente face au climat et axée sur des solutions basées sur la nature, intégrant des zones marines protégées bien gérées et d'autres mesures efficaces de conservation par zone, ainsi que le développement d'infrastructures durables, sera essentielle pour protéger les communautés côtières et les habitats marins. Cela peut favoriser l'augmentation de la production de produits de la mer, permettre l'innovation pharmaceutique, renforcer l'atténuation et l'adaptation au changement climatique, et protéger et restaurer la biodiversité et les valeurs culturelles."[4]

"L'objectif final est d'élaborer des stratégies adéquates et efficaces d'atténuation du changement climatique et des solutions basées sur les océans que les décideurs politiques pourront adopter", explique-t-elle. "C'est ainsi que nous faciliterons une gestion intelligente des pêcheries artisanales de la région." Marina est également passionnée par la diffusion de la science et l'égalité des sexes dans le domaine scientifique. "En partageant nos résultats et nos conclusions avec la communauté et les décideurs, et en défendant le rôle des femmes dans la recherche, nous pourrons ensemble continuer à relever ces défis."

Listen to Marina’s full interview here:

For more details on Marina’s project, visit her Action page on the Ocean Decade website and her project page on the AXA Research Fund website.

Pour plus de détails sur tous les projets gagnants, visitez la page AXA Postdoctoral Fellows.

***

A propos de la COI/UNESCO :

La Commission océanographique intergouvernementale de l'UNESCO (COI/UNESCO) encourage la coopération internationale dans le domaine des sciences de la mer afin d'améliorer la gestion des océans, des côtes et des ressources marines. La COI permet à ses 150 États membres de travailler ensemble en coordonnant des programmes de développement des capacités, d'observations et de services océaniques, d'océanologie et d'alerte aux tsunamis. Le travail de la COI contribue à la mission de l'UNESCO qui est de promouvoir l'avancement de la science et de ses applications afin de développer les connaissances et les capacités, essentielles au progrès économique et social, fondement de la paix et du développement durable.

A propos de Décennie de l'Océan:

Proclamée en 2017 par l'Assemblée générale des Nations unies, la Décennie des Nations unies pour les sciences océaniques au service du développement durable (2021-2030) (" Décennie de l'Océan") vise à stimuler la science océanique et la production de connaissances afin d'inverser le déclin de l'état du système océanique et de catalyser de nouvelles opportunités pour le développement durable de ce gigantesque écosystème marin. La vision du site Décennie de l'Océan est "la science dont nous avons besoin pour l'océan que nous voulons". Le site Décennie de l'Océan fournit un cadre de rassemblement pour les scientifiques et les parties prenantes de divers secteurs afin de développer les connaissances scientifiques et les partenariats nécessaires pour accélérer et exploiter les progrès de l'océanographie afin de parvenir à une meilleure compréhension du système océanique, et de fournir des solutions fondées sur la science pour réaliser l'Agenda 2030. L'Assemblée générale des Nations unies a chargé la Commission océanographique intergouvernementale de l'UNESCO (COI/UNESCO) de coordonner les préparatifs et la mise en œuvre de la Décennie.

À propos du Fonds AXA pour la recherche :

Le Fonds AXA pour la Recherche a été lancé en 2008 pour répondre aux questions les plus importantes auxquelles notre planète est confrontée. Sa mission est de soutenir la recherche scientifique dans des domaines clés liés au risque et d'aider à la prise de décision fondée sur la science dans les secteurs public et privé. Depuis son lancement, le Fonds AXA pour la Recherche a engagé un total de 250 millions d'euros dans le financement scientifique et a soutenu plus de 700 projets de recherche dans les domaines de la santé, du climat et de l'environnement, et de la socio-économie.

[1] https://www.eea.europa.eu/themes/water/europes-seas-and-coasts/assessments/marine-protected-areas

[2] MedPAN et UNEP/MAP-SPA/RAC. 2021. Le système des aires marines protégées de la Méditerranée en 2020.

[3] https://oceandecade.org/challenges/

[4] Panel Océan. Transformations pour une économie océanique durable. Une vision pour la protection, la production et la prospérité.

LA DÉCENNIE DE L'OCÉAN

La science dont nous avons besoin pour l'océan que nous voulons

CONTACTEZ-NOUS

PROCHAINS ÉVÉNEMENTS

S'INSCRIRE À NOTRE LETTRE D'INFORMATION

Rejoignez #OceanDecade

Préférences en matière de protection de la vie privée

Lorsque vous visitez notre site web, celui-ci peut stocker des informations à travers votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous la forme de cookies. Vous pouvez ici modifier vos préférences en matière de protection de la vie privée. Il convient de noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir une incidence sur votre expérience de notre site web et sur les services que nous sommes en mesure d'offrir.

Pour des raisons de performance et de sécurité, nous utilisons Cloudflare
requis

Activer/désactiver le code de suivi de Google Analytics dans le navigateur

Activer / désactiver l'utilisation des polices Google dans le navigateur

Activer/désactiver l'intégration de vidéos dans le navigateur

Politique de confidentialité

Notre site web utilise des cookies, provenant principalement de services tiers. Définissez vos préférences en matière de confidentialité et/ou acceptez notre utilisation des cookies.