Communiqué de presse : Annonce des nouveaux projets d'ArcticNet

ArticNet

Communiqué de presse : Annonce des nouveaux projets d'ArcticNet

Communiqué de presse : Annonce des nouveaux projets d'ArcticNet 1200 1200 Décennie de l'Océan

Le centre national de recherche sur l'Arctique accorde plus de 4 millions de dollars de nouveaux fonds pour des projets dans le Nord

(Québec, Québec) Le réseau canadien de recherche sur l'Arctique a annoncé le financement de 21 projets visant à favoriser l'autodétermination et la durabilité du Nord canadien.

Les projets amélioreront la compréhension des priorités clés pour le Nord, notamment le changement climatique, la santé humaine, les systèmes socio-économiques et culturels, la biodiversité, la gestion des ressources et les impacts politiques.

ArcticNet s'est associé à Pêches et Océans Canada (MPO), la Commission océanographique intergouvernementale de l'UNESCO, Mitacs et la Weston Family Foundation pour financer les projets, qui recevront plus de 4 millions de dollars sur deux ans.

Dix des nouveaux projets reçoivent un financement dans le cadre de l'Inuit Qaujisarnirmut Pilirijjutit (IQP), le seul programme de recherche et de formation dirigé et gouverné par les Inuits dans le monde, qui répond à un besoin d'accès équitable aux fonds pour la recherche menée par les Inuits. Faisant partie du programme North-by-North d'ArcticNet, l'IQP fait directement progresser l'autodétermination, le leadership et la capacité de recherche des Inuits.

Les nouveaux projets d'ArcticNet s'inscrivent dans une longue tradition de soutien à l'excellence de la recherche multidisciplinaire dans le Nord canadien. Le réseau national de recherche sur l'Arctique s'associe à des communautés autochtones, des universités et des collèges, des organismes gouvernementaux fédéraux et provinciaux et des organismes de recherche internationaux du monde entier pour offrir des connaissances scientifiques de pointe dans des domaines prioritaires pour le Nord. Depuis son lancement en 2004, ArcticNet a financé des centaines de chercheurs et des milliers de personnes hautement qualifiées.

En reconnaissance du rôle vital que joue l'océan dans le climat et le développement durable, quatre des nouveaux projets sont officiellement approuvés dans le cadre de la Décennie des Nations Unies pour l'océanologie au service du développement durable (2021-2030), qui est dirigée au niveau mondial par la Commission océanographique intergouvernementale (COI) de l'UNESCO. Ces projets, financés en partie par le MPO, portent sur des domaines prioritaires clés de l'océanographie et de la science marine dans l'Arctique, qui sont requis de toute urgence compte tenu de l'impact du changement climatique.

Le changement climatique, les tensions géopolitiques, l'augmentation des activités économiques dans le Nord et la reconnaissance croissante du besoin d'autodétermination dans les programmes de recherche ont créé de nouvelles priorités pour la recherche axée sur l'Arctique. Ces nouveaux projets comblent les lacunes de la recherche et répondent aux besoins identifiés par les communautés et les autres utilisateurs finaux (ceux qui se servent de la recherche). La compréhension de l'environnement arctique en évolution permet d'améliorer la prise de décision, le développement économique, les programmes de conservation et la gestion des ressources pour un avenir durable et sain dans le Nord.

Citations :

"Le Canada est fier d'être une nation arctique et est bien placé pour apporter une contribution significative au site Décennie de l'Océan, dans la région arctique. En collaborant avec ArcticNet, Pêches et Océans Canada soutient des projets novateurs qui favorisent la durabilité, tout en s'efforçant d'améliorer nos capacités en matière d'océanographie dans le Nord".

- L'honorable Joyce Murray, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne.

"ArcticNet est un partenaire de longue date du site Décennie de l'Océan et nous sommes ravis de travailler ensemble pour soutenir ces quatre nouveaux projets. Un tel engagement sur une période de deux ans permet aux chercheurs de générer la base de connaissances et les solutions scientifiques transformatrices nécessaires au développement durable à long terme de l'océan et du Nord canadien".

- Julian Barbière, coordinateur mondial de la Décennie des Nations unies pour l'océanologie au service du développement durable et chef de la section Politique marine et coordination régionale de la COI-UNESCO.

"ArcticNet est fier de financer un nouveau portefeuille de projets qui mènent le monde en matière d'excellence de la recherche tout en démontrant le pouvoir de la recherche inclusive et dirigée par les Inuits. Les prix IQP illustrent la vision d'ArcticNet pour la recherche nordique par les habitants du Nord, et mettent en évidence l'impressionnante expertise émergeant des communautés inuites. ArcticNet continue de soutenir la recherche qui œuvre à un avenir meilleur, plus inclusif et durable pour le Nord canadien."

- Dr. Jackie Dawson, directeur scientifique d'ArcticNet.

"Depuis des centaines d'années, les Inuits observent, surveillent et étudient leur environnement. Leur souci du détail et leur remarquable capacité à raconter des histoires leur ont permis de s'adapter et de surmonter les difficultés rencontrées dans l'Arctique. Aujourd'hui encore, nous conservons les valeurs de nos ancêtres. Nous observons, surveillons et étudions toujours notre environnement afin d'en assurer la santé et la prospérité. Avec l'Inuit Qaujisarnirmut Pilirijjutit, nous avons la possibilité de prendre la surveillance en main et de répondre à nos propres préoccupations et questions concernant nos modes de vie, notre environnement et les animaux dont nous dépendons."

- James Bolt, président du comité de gestion de la recherche inuite.

***

Pour plus d'informations, veuillez contacter :

Coordinateur des communications et des événements d'ArcticNet | ebaird@uottawa.ca

***

À propos d'ArcticNet :

Établi en 2004 en tant que Réseau de centres d'excellence (RCE), ArcticNet est la plaque tournante nationale du Canada pour la recherche arctique, rassemblant plus de 1 000 chercheurs arctiques et du personnel hautement qualifié (PHQ), des ingénieurs et des gestionnaires qui étudient la santé humaine, les sciences naturelles et sociales dans l'Arctique.

Avec des partenaires issus de 60 communautés autochtones, 40 universités et collèges canadiens, 8 agences gouvernementales fédérales et 11 provinciales, ArcticNet travaille en collaboration avec des organisations de recherche internationales, notamment des équipes au Danemark, en Finlande, en France, au Groenland, en Allemagne, au Japon, en Norvège, en Pologne, en Espagne, en Suède, au Royaume-Uni et aux États-Unis. Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter le site https://arcticnet.ulaval.ca.

À propos de Pêches et Océans Canada :

Pêches et Océans Canada (MPO) est chargé de protéger nos eaux et de gérer les ressources halieutiques et océaniques du Canada. Le Ministère contribue à assurer des écosystèmes aquatiques sains et durables par la protection de l'habitat et des données scientifiques solides. Nous soutenons la croissance économique dans les secteurs de la mer et des pêches, ainsi que l'innovation dans des domaines comme l'aquaculture et la biotechnologie.

À propos de l'IQP :

L'Inuit Qaujisarnirmut Pilirijjutit (IQP) est le sous-programme dirigé par les Inuits du programme Nord par Nord. Il est mené, dirigé et gouverné par les Inuits par l'intermédiaire du Comité de gestion de la recherche inuite (CGRI). Ce comité est composé de représentants de l'Inuvialuit Regional Corporation (IRC), de la Société Makivik, de l'Administration régionale Kativik (ARK), de Nunavut Tunngavik Inc. (NTI) et du gouvernement Nunatsiavut, avec l'Inuit Circumpolar Council (ICC) Canada et l'Inuit Tapiriit Kanatami (ITK) comme observateurs.

L'objectif du PQI, le premier programme de recherche et de formation au monde dirigé et administré par des Inuits, est d'accroître l'implication et la participation des Inuits dans la recherche, de renforcer les capacités de recherche dans les communautés inuites, de soutenir des approches novatrices en matière de création de connaissances, de répondre aux préoccupations des communautés inuites et d'améliorer leurs moyens de subsistance.

À propos de la Décennie des Nations Unies (ONU) pour l'océanographie au service du développement durable :

Proclamée en 2017 par l'Assemblée générale des Nations unies, la Décennie des Nations unies pour les sciences océaniques au service du développement durable (2021-2030) (" Décennie de l'Océan") vise à stimuler la science océanique et la production de connaissances afin d'inverser le déclin de l'état du système océanique et de catalyser de nouvelles opportunités pour le développement durable de ce gigantesque écosystème marin. La vision du site Décennie de l'Océan est "la science dont nous avons besoin pour l'océan que nous voulons". Le site Décennie de l'Océan fournit un cadre de rassemblement pour les scientifiques et les parties prenantes de divers secteurs afin de développer les connaissances scientifiques et les partenariats nécessaires pour accélérer et exploiter les progrès de l'océanographie afin de parvenir à une meilleure compréhension du système océanique, et de fournir des solutions fondées sur la science pour réaliser l'Agenda 2030. L'Assemblée générale des Nations unies a chargé la Commission océanographique intergouvernementale (COI) de l'UNESCO de coordonner les préparatifs et la mise en œuvre de la Décennie.

LA DÉCENNIE DE L'OCÉAN

La science dont nous avons besoin pour l'océan que nous voulons

CONTACTEZ-NOUS

PROCHAINS ÉVÉNEMENTS

S'INSCRIRE À NOTRE LETTRE D'INFORMATION

Rejoignez #OceanDecade

Préférences en matière de protection de la vie privée

Lorsque vous visitez notre site web, celui-ci peut stocker des informations à travers votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous la forme de cookies. Vous pouvez ici modifier vos préférences en matière de protection de la vie privée. Il convient de noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir une incidence sur votre expérience de notre site web et sur les services que nous sommes en mesure d'offrir.

Pour des raisons de performance et de sécurité, nous utilisons Cloudflare
requis

Activer/désactiver le code de suivi de Google Analytics dans le navigateur

Activer / désactiver l'utilisation des polices Google dans le navigateur

Activer/désactiver l'intégration de vidéos dans le navigateur

Politique de confidentialité

Notre site web utilise des cookies, provenant principalement de services tiers. Définissez vos préférences en matière de confidentialité et/ou acceptez notre utilisation des cookies.