Une mer d'histoires : L'éducation aux océans pour les enfants

Despoina Kortesidou

Une mer d'histoires : L'éducation aux océans pour les enfants

Une mer d'histoires : L'éducation aux océans pour les enfants 2000 1413 Décennie de l'Océan

Le problème systémique de l'obsolescence

Dans le sillage du site Décennie de l'Océan, la communauté scientifique est confrontée à une énigme : comment encourager une mobilisation sociétale à grande échelle et une action politique et économique visant à valoriser, protéger, restaurer et améliorer les biens et services essentiels des océans, alors que le grand public en est émotionnellement déconnecté ?

La vision publique des écosystèmes marins "hors de vue, hors d'esprit" a encouragé l'accent mis par la société moderne sur la capitalisation d'une pensée successive par rapport à une pensée coexistante (c'est-à-dire que la nouvelle "bonne" réponse doit tuer l'ancienne). La capitalisation de cet état d'esprit encourage et normalise l'obsolescence ; tout et tout le monde est remplaçable, des objets à usage unique et de la pollution plastique marine aux écosystèmes et au forage océanique.

Mais il n'est pas nécessaire qu'il en soit ainsi ! En discutant de la nouvelle politique pour l'ère de crise actuelle, l'activiste environnemental et politique George Monbiot met l'accent sur "l'utilisation des richesses communes pour financer des avantages universels afin de fournir à chacun sécurité et résilience" [1]. Un monde plus aimable qui stimule et normalise nos valeurs aimables serait un monde qui donne aux enfants résilients et prêts pour l'avenir la possibilité de penser de manière créative pour résoudre les défis mondiaux. En créant un livre éducatif pour enfants qui associe la lecture et le jeu, nous avons l'intention de combler le fossé émotionnel qui sépare le grand public de l'océan en encourageant l'éducation à l'océan pour la nouvelle génération de héros faiseurs de changement.

"Les aventures de Poli & Orci" : plaider pour un océan inspirant et engageant

"The Adventures of Poli & Orci" est un livre pour enfants à plusieurs niveaux, à vocation éducative, qui associe la conception graphique, pédagogique et narrative à des éléments d'alphabétisation océanique et de compétences interpersonnelles, afin de mettre en lumière les meilleures pratiques des techniques d'apprentissage informel pour les enfants du XXIe siècle (âgés de 6 à 10 ans).

Le thème central du livre s'inspire de l'art japonais du Kintsugi, qui consiste à réparer les poteries brisées en les remplissant de laque dorée ou argentée - une métaphore de l'acceptation de l'imperfection. Ainsi, dans le monde mythologique du livre, lorsqu'un animal est blessé, son cœur se brise littéralement en morceaux, qui peuvent ensuite être symboliquement réparés ensemble, par le biais d'un processus magique d'autoréflexion. "Lorsque la vie devient trop effrayante, il est primordial d'accepter le fait qu'il peut être rare de trouver la paix intérieure, qu'il est très inhabituel que notre vie soit épanouissante ou moralement édifiante, ou encore non fissurée ou infiniment nouvelle", estime Elli Palaiothodorou, conseillère en cartographie psychologique du projet.

Lors de la conceptualisation, de la recherche et du développement de ce livre interactif, nous tisserons des allégories narratives fantastiques, comme celle inspirée de Kintsugi, avec les défis océaniques et climatiques actuels, ce qui donnera lieu à une approche humoristique, surréaliste et intelligente pour inspirer une connexion avec "l'océan que nous voulons (et dont nous avons désespérément besoin)". En fin de compte, à mesure que le jeune public s'engage dans les aventures des personnages principaux, tant au niveau macro que micro, il apprend à prendre du recul, à réfléchir par lui-même et à faire preuve de résilience pour prendre des décisions fondées sur la science. Nous espérons que l'histoire tendre et ancrée dans l'honnêteté de Poli et Orci suscitera une affinité émotionnelle plus profonde avec notre planète bleue.

Les aspirations du projet ne seraient pas possibles sans l'approche transdisciplinaire de notre jeune équipe, qui possède des compétences en sciences marines, en psychologie et en éducation, ainsi qu'en animation et en conception.

Une approche à deux volets de l'apprentissage narratif par le jeu

Nous intégrerons l'apprentissage basé sur la narration et les connaissances en sciences sociales : i) l'apprentissage transformatif ; par le biais ii) d'éléments de simulation de jeu, afin de promouvoir des modifications holistiques et comportementales qui contribuent à l'intellect émotionnel des enfants.

L'apprentissage transformateur utilise des "dilemmes désorientants"[2] pour ébranler le système de croyances d'un enfant, l'incitant à remettre en question ce en quoi il croit[3]. Grâce à cette procédure, les enfants sont encouragés à expérimenter et à réintégrer de nouvelles perspectives de compréhension du monde. La narration à double perspective du livre (c'est-à-dire que l'histoire est racontée du point de vue de Poli ou d'Orci) déclenchera un processus de prise de recul chez les enfants, leur permettant de s'identifier, d'être surpris et, surtout, de réfléchir de manière critique aux dilemmes moraux de chaque personnage et aux défis environnementaux auxquels ils sont confrontés.

Il a été démontré que les enfants qui jouent à faire semblant comprennent mieux ce qui se passe dans la tête des autres [4], pourquoi ils pensent que quelqu'un a agi comme il l'a fait ou ce qu'ils feraient à leur place. En plus de suivre simplement les deux perspectives des personnages, le livre intégrera une couche narrative supplémentaire sous la forme d'une carte interactive pliable. Cette carte contiendra des activités de réflexion liées à la narration principale du livre, permettant aux enfants de s'auto-réfléchir et de "faire semblant" sur les thèmes de la résilience personnelle, de la vulnérabilité, des compétences interpersonnelles et de l'impact anthropique sur les écosystèmes marins.

La création d'un récit visuel

Et pourtant, l'interactivité du livre va au-delà de ses mots écrits. Nous embrassons l'esprit ludique des enfants et les invitons à créer leurs interprétations des différents thèmes abstraits du livre. "Nous voulons jouer avec un mélange de dessins monochromes et de scènes multicolores. Cela permet, d'une part, de guider l'histoire et ses différentes atmosphères et couches émotionnelles et, d'autre part, de rendre la lecture pour les enfants passionnante et de garder beaucoup de surprises", explique Moriz Oberberger, illustrateur et graphiste du livre, à propos du développement de l'identité visuelle du livre.

Se remettre en question

La graine de ce projet a été plantée, en 2018, lors d'une conférence que j'ai donnée à l'Université d'Amsterdam sur la sélection de la parenté et l'altruisme dans la nature. Pour moi, l'itération du monde mythologisé du livre en collaboration avec des amis et des collègues de confiance est une chance de grandir à la fois en tant que scientifiques et artistes, d'approfondir notre compréhension de ce qui compte, et de payer le privilège de notre éducation en faisant la lumière sur de meilleures pratiques de techniques d'apprentissage informel pour les enfants.

Crédits : Conception narrative/instrumentale : Despoina Kortesidou, Illustrateur/graphiste : Moriz Oberberger, Conseiller en sciences marines : Haris Paliogiannis, Conseiller en psychologie : Elli Palaiothodorou, Ce projet est financé par le Creative Industries Fund NL.

 

Liste de références :

[1] : Monbiot, G. (2017). Out of the wreckage : Une nouvelle politique pour une ère de crise. Verso Books, p. 184. [2] : On parle de dilemme désorientant lorsque le sujet rencontre quelque chose qui ne correspond pas à sa vision du monde et que -par le biais d'un dialogue critique- il remet en cause ses croyances antérieures.[3] : Kitchenham, A. (2008). L'évolution de la théorie de l'apprentissage transformateur de John Mezirow. Journal of transformative education, 6 (2), 104-123. [4] : Gopnik, A., Glymour, C., Sobel, D. M., Schulz, L. E., Kushnir, T., & Danks, D. (2004). A theory of causal learning in children : causal maps and Bayes nets. Psychological review, 111 (1), 3.

Cet article fait partie d'une série en ligne consacrée à l'ONU Décennie de l'Océan. Un article sera publié chaque semaine sur des initiatives, de nouvelles connaissances, des partenariats ou des solutions innovantes en rapport avec les sept résultats suivants de Décennie de l'Océan . Accédez au numéro numérique spécial consacré à Décennie de l'Océan ici.

LA DÉCENNIE DE L'OCÉAN

La science dont nous avons besoin pour l'océan que nous voulons

CONTACTEZ-NOUS

PROCHAINS ÉVÉNEMENTS

S'INSCRIRE À NOTRE LETTRE D'INFORMATION

Rejoignez #OceanDecade

Préférences en matière de protection de la vie privée

Lorsque vous visitez notre site web, celui-ci peut stocker des informations à travers votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous la forme de cookies. Vous pouvez ici modifier vos préférences en matière de protection de la vie privée. Il convient de noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir une incidence sur votre expérience de notre site web et sur les services que nous sommes en mesure d'offrir.

Pour des raisons de performance et de sécurité, nous utilisons Cloudflare
requis

Activer/désactiver le code de suivi de Google Analytics dans le navigateur

Activer / désactiver l'utilisation des polices Google dans le navigateur

Activer/désactiver l'intégration de vidéos dans le navigateur

Politique de confidentialité

Notre site web utilise des cookies, provenant principalement de services tiers. Définissez vos préférences en matière de confidentialité et/ou acceptez notre utilisation des cookies.